Auteure : Amy Ewing

Genre littéraire : Young Adult / Fantasy

Maison d’édition : Collection R

Date de sortie : 14 février 2019

Prix : 18,90 €

Pages : 450

Résumé : Sera ne s’est jamais sentie à sa place parmi son peuple, les Céruléennes. Curieuse de tout, elle questionne sans cesse ses trois mères, sa meilleures amie Leela et même la Grande Prêtresse.

Elle attend aussi avec impatience le jour ou le cordon qui relie la Cité du Ciel au monde d’en dessous sera rompu, permettant aux Céruléennes de partir en quête d’une nouvelle planète d’attache.

Mais lorsque Sera est choisie comme sacrifice pour rompre le cordon, elle ne sait quoi ressentir. Pour sauver sa Cité et ses concitoyennes, elle doit se précipiter du bord du prix de sa vie.

Sauf que tout ne se passe pas comme prévu et qu’elle survit à sa chute, atterrissant en un lieu appelé Kaolin. Sera a entendu des histoires sur les humains qui y habitent et elle ne tarde pas à se rendre compte que les mises en garde de ses mères étaient justifiées.

Critique : Avec un début compliqué à comprendre, j’ai tout de même aimé ce livre qui m’a sorti de ma zone de confort.

Sera est une céruléenne, une créature magique vivant sur une cité qui se lit à une planète pour continuer à subsister. Avec son amie Layla, elles vont bientôt devoir vivre leurs vies. Mais l’annonce d’une prophétie et du sacrifice prochain de Sera va changer leurs vies.

J’ai eu vraiment du mal à comprendre l’histoire, mais surtout me projeter dans la suite de l’aventure. L’auteure a eu la volonté de créer de A à Z un monde totalement inconnu et à l’opposé du nôtre. Il y a également beaucoup d’éléments nous permettant de comprendre ce monde étrange. On se retrouve dans une forme de flou constant qu’à la fin et pouvant perturber la lecture.

Ce livre étant subdivisé en 6 parties, on voit assez rapidement l’intérêt qu’a eu l’auteure de différencier les personnages en premier lieu puis les histoires après la première partie.

Les personnages restent assez simples, presque lambda, mais ce n’est que vers la moitié du livre on arrive vraiment à les cerner, les comprendre et plus ou moins s’attacher à eux. L’auteur nous montre même à travers la personnalité de certains personnages, les défauts des hommes et femmes mais aussi d’une société pouvant ressembler à celle du XVIIe ou XVIIIe siècle en Europe.

Ainsi on a une belle représentation de 2 systèmes totalement opposés et contradictoires. L’une avec les céruléennes où ne vivent que des femmes avec une certaine hiérarchie entre elles. L’autre avec la prédominance des hommes sans laisser quasi aucune liberté ou libre arbitre aux femmes.

La fin m’a particulièrement surprise par son dénouement, ouvert sur une suite ayant plusieurs scénarios possibles plus ou moins élaborés

Points positifs : critiques de la société et de l’égalité homme-femme au travers du contexte et des personnages.

Points négatifs : Mise en place du roman assez long et manque de détails/informations sur le passif des “mondes” respectifs

Note : 7,5/10

Disponible ici : https://amzn.to/2NK8RWW

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com